Qu’est-ce que le Kanban et le Personal Kanban ?

Jim BensonFrenchLeave a Comment

Le terme kanban peut avoir plusieurs sens.

1. Le mot japonais kanban.

Au départ, kanban est le mot japonais pour une carte, un ticket ou un signe.

Kan = Visuel
Ban = carte

2. Le kanban dans le système de production de Toyota

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, l’ingénieur japonais Taiichi Ōno s’inspira du système de carte communément utilisé pour le réapprovisionnement dans les supermarchés et l’adapta aux besoins de la production automobile chez Toyota.

C’est ainsi qu’un système de cartes permettait désormais à chaque étape du processus de production industrielle d’indiquer en amont le besoin de réapprovisionner un poste de travail sur la chaîne de montage.

Un tel système qui fonctionne en quelque sorte à reculons : chaque fois qu’une pièce est utilisée, la carte de kanban correspondante est envoyée en amont pour qu’une nouvelle pièce soit produite et livrée. Le kanban sert à signaler le besoin qui se manifeste. La pièce requise est ainsi produite en fonction de la demande, au moment opportun. Un tel système de travail à flux tiré permet de minimiser l’inventaire.

Le kanban est donc depuis lors un outil on ne peut plus simple mais qui se révèle très précieux pour gérer le flow et la production de composants dans le système de production de Toyota.

3. Le kanban chez les développeurs de logiciels

En substance, au tout début du vingt-et-unième siècle, certains développeurs de logiciels s’inspirèrent du Kanban industriel et l’adaptèrent aux besoins spécifiques de leur travail d’équipe.

Le contexte était bien différent: il ne s’agissait plus de production industrielle, mais de travail des connaissances.

Une telle pratique Lean du développement de logiciels prit le plus souvent la forme de l’utilisation d’un tableau blanc et des feuillets adhésifs.

Il est intéressant d’observer que ces informaticiens loin d’avoir recours à un logiciel pour faire gérer leur projets de développement souvent d’une grande complexité aient eu recours à une approche low tech.

4. Le Personal Kanban

Le Personal Kanban est une façon très simple de visualiser son travail pour mieux le gérer en utilisant un tableau de kanban.

Nous sommes tous l’objet de multiples sollicitations, entre les tâches à exécuter, les personnes avec qui interagir, les responsabilités que nous pouvons avoir et même nos loisirs. Par ailleurs, les plans les mieux conçus doivent composer avec la réalité, toujours pleine d’incertitude, et nous devons savoir faire preuve de flexibilité et nous adapter rapidement à des circonstances toujours changeantes. Notre cerveau trouve toutefois bien difficile de jongler avec des priorités multiples.
Le Personal Kanban se révèle précieux à cet égard. Il permet de visualiser la quantité de travail que nous avons à faire et la façon dont nous l’exécutons. C’est une façon très simple de dresser une carte de votre travail. Celle-ci a vocation à s’adapter parfaitement aux circonstances personnelles de chacun. Le Personal Kanban peut-être mis en oeuvre tant individuellement qu’au sein de votre famille ou de votre équipe de travail.

Le Personal Kanban n’a que deux règles:

  • Règle n° 1. Visualiser votre travail.
  • Règle n° 2. Limiter votre travail en cours.

C’est aussi simple que cela.

Pour se faire, on utilisera un premier Personal Kanban qui vous permettra une meilleure compréhension de votre travail. L’évolution de celle-ci ira de pair avec celle de votre tableau de Kanban personnel.

Mon prochain billet vous expliquera comment construire son premier tableau de Personal Kanban.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
Jim BensonQu’est-ce que le Kanban et le Personal Kanban ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *